Navigation

A propos

6. Conclusion sur la cryptographie à clé secrète

Malgré toutes ses évolutions et ses mises en oeuvre, la cryptographie à clé secrète est toujours entravée par un défaut : la condition sine qua non de son succès est et restera le secret de sa clé (principe de Kerckhoffs). Bien qu'ayant pu au fil du temps réduire sa taille, les cryptographes ont toujours été confrontés au problème de la transmission de cette clé... Mais le progrès ne s'arrête jamais ! Si le problème est de conserver le secret de la clé, pourquoi ne pas le contourner... en inventant un système qui la rend publique ?

<< Chapitre précédent - Chapitre suivant >>

Page exécutée en 0.231156 secondes.